Meeting de Senou Organisé Par L’Assocition SINI ;membre de L’UACDDDD à la date du 12/11/2017

L’an 2017, le 12 novembre sur l’initiative de l’UACDDDD, l’Association Sini ( victimes de la démolition de la dite zone pour des besoins d’aéroport) a tenu un grand meeting à Senou. Il était placé dans le cadre d’informer l’opinion publique les désagréments créés par les spéculateurs fonciers à Senou (Zone aéroportuaire) en complicité avec le Maire du District de Bamako Adama Sangaré, les autorités administratives et judiciaires qui sont toutes corrompues et attirées par la zone.
La rencontre a réuni plus de 500 personnes victimes des spéculations foncières, les responsables des différentes Associations victimes de spéculation foncière, le représentant du chef de quartier. Elle était présidée par le secrétaire général de l’UACDDDD Massa Koné et celle de l’association Sini, Habi Fofana
Après la mise en place terminée des participants, l’ouverture du meeting a été faite par le secrétaire général de l’Association Sini par les mots de bienvenu et la présentation des démarches effectuées avec la libération des cinq(5) militants qui étaient placés sous mandat de dépôt par la complicité des autorités judiciaires pour intimider les militants à arrêter la lutte .
Personne ne s’installera sur nos terres. Si le maire du District de Bamako veut la paix dans la zone qu’il retire sa décision, ce sont les déguerpis pauvres paysans, ouvriers qui seront installés prévient Massa Koné.
Les victimes ont demandé à leur mairie(VI) de lotir l’espace, ce qui est fait mais à leur grande surprise une décision du maire central du District de Bamako Adama Sangaré a entamé un autre lotissement sur le même espace au profit des riches (plateforme –CMA). Cette décision a suscité la colère des victimes qui ont dénoncé l’ingérence du Maire du district de Bamako car la zone en question se situe à senou sur le territoire de la mairie de la commune V I raison pour laquelle l’Union continuera la lutte dans la zone jusqu’à l’installation de toutes les victimes.
Dans les interventions Monsieur Samaké (militaire) a salué les multiples efforts des responsables et tenu à alerter les autorités que temps qu’il sera en vie personne ne s’installera sur son espace.
Les femmes des victimes ont apprécié cette initiative tout en demandant les responsables de doubler d’effort pour mettre les victimes dans leur droit.
Pour rappel, la décision de la démolition a été signée par Monsieur Ibrahim Boubacar Keita à l’époque premier ministre et actuellement président de la république.
L’an 2017, le 12 novembre sur l’initiative de l’UACDDDD /novox , l’Association Sini (victimes de la démolition de la dite zone pour des besoins d’aéroport)a tenu un grand meeting à Senou. Il était placé dans le cadre d’informer l’opinion publique les désagréments crées par les spéculateurs fonciers à Senou en complicité avec le Maire du District de Bamako Adama Sangaré, les autorités administratives et judiciaires qui sont toutes corrompues et attirées par la zone.
La rencontre a réuni plus de 800 personnes victimes, les responsables des différentes Associations victime de spéculation foncière, le représentant du chef de quartier. Elle était présidée par le secrétaire général de l’UACDDDD Massa Koné porte-parole de la convergence malienne contre les accaparements des terres (CMAT) et celle de l’association Sini, Habi Fofana membre d’UACDDDD
Après la mise en place terminée des participants, l’ouverture du meeting a été faite par le secrétaire général de l’Association Sini par les mots de bienvenu et la présentation des démarches effectuées avec la libération des cinq(5) militants qui étaient placés sous mandat de dépôt par la complicité des autorités judiciaires de la commune VI du district de Bamako pour intimider les militants à arrêter la lutte .
Personne ne s’installera sur nos terres. Si le maire du District de Bamako veut la paix dans la zone qu’il retire sa décision, ce sont les déguerpis pauvres paysans, ouvriers qui seront installés prévient Massa Koné. Il est à rappeler que plus de 10000 familles ont été démolies et expulsées de force ici à Senou par les autorités du Mali sous prétexte du projet d’aéroport et les mêmes autorités après 20 ans reviennent pour ce partager et spéculer sur ces terres des paysans, des ouvriers … Non, nous allons nous battre jusqu’a la dernière personne à part nous personne ne s’installera sur notre terre.
Les victimes ont demandé à leur mairie(VI) de lotir l’espace, ce qui est fait mais à leur grande surprise des hautes autorités corrompues continuent à soutenir la décision du maire central du District de Bamako Adama Sangaré qui a entamé un lotissement au profit des riches. Cette décision a suscité des colères. Il faut dénoncer l’ingérence du Maire du district de Bamako car la zone en question se situe à Senou sur le territoire de la mairie de la commune V I raison pour laquelle l’union continuera la lutte dans la zone jusqu’à l’installation de toutes les victimes.
Dans les interventions Monsieur Samaké(militaire) a salué les multiples efforts des responsables et tenu à alerter les autorités que temps qu’il sera en vie personne ne s’installera sur son espace.
Les femmes des victimes ont apprécié cette initiative tout en demandant les responsables de doubles d’effort pour mettre les victimes dans leur droit.
Pour rappel, la décision de la démolition a été signée par Monsieur Ibrahim Boubacar Keita à l’époque premier ministre et actuellement président de la république du Mali.
Le meeting a pris fin après quatre heures de temps d’ échange, les déguerpies ont juré de rester ensemble et mobilisé pour reconquérir leurs terres.
La lutte continue

Partenaires

  • Lorem ipsum
  • Dolor sit amet,
  • Vivamus iaculis mauris et dolor.
  • Novo denique perniciosoque exemplo
  • Pain Pour Le Monde est un Partenaire pour UACDDDD

L’UACDDDD dans la presse

Phototheque