Accueil > ACCAPAREMENTS DE TERRES > Contre les accaparements de terre : Marche et « Village des Sans Terres » (...)

Contre les accaparements de terre : Marche et « Village des Sans Terres » lundi 31 mars


mardi 25 mars 2014, par Massa

Sitting des paysans devant le Tribunal de Justice de Markala, 3 mai 2012

Depuis des années, nous multiplions les démarches pacifiques, légalistes et légitimes, et de nombreuses interpellations des autorités à tous les échelons contre les accaparements de terres. Le 13 mars 2014, nous avons été des milliers à marcher et le gouvernement s’est engagé à résoudre le problème dans un délai d’un mois. Depuis, le dossier est bloqué au niveau du Premier Ministre. Rien ne bouge, pire ça continue  !

Le lundi 31 mars 2014, l’UACDDDD/No-Vox et la CMAT (Convergence Malienne contre les Accaparements de Terres composée de AOPP, CAD-Mali, CNOP-Mali, LJDH, UACDDDD/No Vox) organisent une marche et un "Village des Sans Terres" qui partira de la Bourse du travail jusqu’à la cité administrative en passant par le boulevard de l’Indépendance. Elle se terminera devant la cité administrative de Bamako où un «  village des sans terres » sera installé jusqu’à l’obtention d’une réponse claire écrite sur nos différentes doléances.

Rejoignez nous, lundi 31 mars à la Bourse du Travail à 9h et venez soutenir le village sans terre à partir du 31 mars devant la cité administrative !

Vous trouverez ci dessous les dossiers de presse de la CMAT et de l’UACDDDD/No-Vox et les premiers articles de presse sur la marche.

InfoMatin, du 27 mars 2014, p.9 :

Les Echos, du 27 mars, p. 4 :

Dossier de presse UACDDDD / No Vox

Dossier de presse CMAT

Nouvel Horizon du 28 mars 2014, p.6

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Présentation

Depuis dix ans, les démunis expropriés du Mali s’organisent pour lutter contre cette injustice sociale. Plusieurs associations des victimes ont vu le jour, et se sont réunies en une fédération dénommée l’Union des Associations et Coordinations d’Association pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis (UCADDDD)

Lire la suite