Histoire de dégeurpissement à ATTbougou

Le quartier d’ATTbougou se situe sur la route de Sikasso, juste à la sortie de la ville à quelques pas d’un gros panneau publicitaire : "Merci, ATT, pour les logements sociaux". 500 ha de petits pavillons identiques alignées à perte de vue sont prévues à cet emplacement stratégique à côté du stade du 26 mars. Seul problème.

Le terrain est déjà occupé, par des paysans, des cultivateurs, des résidents, des propriétaires qui ont acheté des parcelles des chefs coutumiers comme la loi leur permettent. Donc expropriations par la force, des bulldozers protégés par la police raclent le terrain, détruisent les vergers et les récoltes. Un projet "à utilité publique", les victimes eux parlent plutôt "d’utilité politique" au cas où le président bien aimé serait tenté par un troisième mandat.

L’association des habitants et des expropriés se bat pour les droits de ses adhérents dans le cadre de l’Union des Associations et Coordinations d’associations pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis (UACDDDD) et le réseau No-Vox. Ce tournage du 20 septembre 2010 transmet des témoignages sur la brutalité des effets, la nullité du logement produit, et la résistance des habitants.


ATTbougou par avenir_vivable

Partenaires

  • Lorem ipsum
  • Dolor sit amet,
  • Vivamus iaculis mauris et dolor.
  • Novo denique perniciosoque exemplo
  • Pain Pour Le Monde est un Partenaire pour UACDDDD

L’UACDDDD dans la presse

Phototheque